Blottie au cœur des montagnes, entourée de forêts majestueuses et prenant place en bordure d’un important réseau de lacs et de rivières, la municipalité de Saint-Michel-du-Squatec a de quoi charmer.

Véritable paradis naturel, le territoire de Squatec s’étend sur 363 km2, ce qui en fait le 4e plus vaste territoire du Bas-St-Laurent.

Le nom Squatec puiserait ses origines du micmac et signifierait «source des rivières». Pas étonnant, puisque plusieurs cours d’eau parsèment le territoire de la municipalité.

Fondé à la fin du XIXe siècle par Joseph Viel, le village a pris son essor grâce à l’industrie forestière. Aujourd’hui encore la forêt fait vivre bon nombre de personnes, avec deux usines de sciage et de nombreuses érablières. L’agriculture et l’industrie touristique occupe également une place importante dans l’économie Squatécoise.

Après 125 ans d’existence, Saint-Michel-du-Squatec, regroupe aujourd’hui  une population de quelques 1184 Squatécois et Squatécoises.

En 2009, une portion du territoire Squatécois fut protégée avec la création du Parc national du Lac-Témiscouata. Protégeant un échantillon représentatif de la région naturelle des Monts Notre-Dame, le Parc national du Lac-Témiscouata est doté d’atouts naturels remarquables et est une richesse exceptionnelle sur le plan archéologique.

En 1991, des archéologues entreprennent pour la première fois des recherches sur le territoire de Squatec. Les travaux se poursuivent encore aujourd’hui dans le secteur du Parc national. Les experts découvrent alors des preuves d’une occupation humaine datant de près de 10 000 ans.

Fort d’une histoire mainte fois millénaire, de paysages exceptionnels changeant au rythme des saisons, d’une faune et d’une flore remarquable et d’une population dynamique, Squatec vous charmera.  Que ce soit pour la chasse, la pêche, une randonnée de motoneige, de quad  ou de vélo, une viré au grand air ou pour vivre les joies de l’hiver, douze mois par année, Squatec vous invites à vivre au cœur de l’aventure.